Un sachet de thé peut contenir jusqu'à 17 sortes de pesticides

Selon l'étude de 60 Millions de Consommateurs, tous les thés étudiés contiennent des pesticides. [MYCHELE DANIAU / AFP]

Dans son numéro de novembre, l'association 60 Millions de Consommateurs a révélé la présence de nombreux produits toxiques dans les sachets de thé. 

En tout, seize thés noirs et dix thés verts ont été étudiés à la loupe. Résultat : tous, sans exception, contiennent des pesticides, jusqu'à dix-sept pour certains sachets.

Et les thés biologiques ne font pas exception, même si ces derniers restent «moins contaminés que les autres», selon Benjamin Douriez, rédacteur en chef de 60 Millions de Consommateurs interrogé par Europe 1

La présence d'arsenic ou de mercure détectée

En effet, les feuilles de thé n'étant pas lavées après la récolte pour préserver leur saveur, «des quantités faibles de pesticides, [...] inférieures aux limites autorisées», finissent ainsi dans la tasse des consommateurs, comme l'a expliqué Benjamin Douriez. 

La présence à faible dose d'arsenic, ou encore de mercure, a ainsi été repérée par les scientifiques. En revanche, une quantité plus importante d'alcaloïde, une molécule naturelle mais cancérigène, a été détectée. 

«Le problème que nous dénonçons, c'est qu'il n'y a pas d'encadrement réglementaire pour ces alcaloïdes, c'est-à-dire qu'il n'y a pas de valeur limite», a expliqué Patricia Chairopoulos, journaliste à 60 Millions de Consommateurs, au micro d'Europe 1

Plusieurs spécialistes conseillent notamment de changer régulièrement de marque de thé pour éviter une absorption trop importante de certaines substances dangereuses. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles