Accusé par cinq femmes de s'être masturbé devant elles, le comique Louis C.K. reconnaît les faits

«Quel acteur adulé aime forcer des femmes comiques à le regarder se branler ?» demandait le site Gawker en 2012.[KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

L'humoriste Louis C.K. a reconnu que les accusations contre étaient «vraies». Le New York Times avait publié jeudi les témoignages de cinq femmes accusant l'Américain de s’être masturbé devant elles sans leur consentement.

En 2002, après un de ses spectacles, Louis C.K. aurait invité Dana Min Goodman et Julia Wolov, deux humoristes qui se produisaient aussi ce soir-là, à venir boire un dernier verre dans sa chambre d’hôtel. «Les bars étaient fermés et les deux femmes voulaient faire la fête», relate le quotidien américain. «Elles admiraient cet humoriste. Elles seraient toutes les deux, et ses intentions semblaient confraternelles. Dès qu'elles se sont assises dans sa chambre, leur manteau d'hiver encore sur le dos, Louis C.K. leur a demandé s'il pouvait sortir son pénis», ont expliqué les deux femmes.

Elles ont d'abord pensé qu'il s'agissait d'une blague, et ne l'ont pas pris au sérieux. «Mais il l'a vraiment fait, a expliqué Dana Min Goodman au New York Times. Il a enlevé un à un tous ses vêtements, s'est retrouvé complètement nu, et a commencé à se masturber.»

D’autres témoignages comme celui-ci accablent l’humoriste aux six Emmy, particulièrement apprécié pour son humoir noir et dont un des sujets de prédilection est la masturbation («quand vous voyez un homme se masturber sur l'autoroute ce n'est pas un SDF» s'amuse-t-il à dire dans un spectacle (extrait à voir ici).

Prévue ce jeudi, l’avant-première de son film «I love you daddy» (dont la bande-annonce dérangeante d’ambiguité se termine par un ironique «nous sommes tous des pervers») a été annulée, tout comme son passage dans l’émission de Stephen Colbert.

De nombreux articles publiés depuis la publication du New York Times rapportent que le comportement de Louis C.K. était en fait un secret de polichinelle.

De nombreuses personnalités ont rapidement réagi sur les réseaux sociaux, témoignant tantôt de leur surprise, tantôt du soulagement de voir l’affaire éclater au grand jour, soulignant le courage des femmes qui ont osé parler.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles