Star Wars 8 : les 5 choses à retenir du nouveau trailer

Le nouveau trailer de Star Wars 8, en ligne ce mardi, est composé de plus de deux minutes d'images inédites. De quoi émoustiller les fans de la série.

Alors que ce nouvel épisode, nommé «Les Derniers Jedi», doit sortir au cinémale 13 décembre, ce trailer confirme que le film tournera autour du triptyque Luke Skywalker / Rey / Kylo Ren. Voici ce qu'il faut en retenir.

Rey, le «Jedi gris» ? 

La jeune femme, qu'on avait laissé à la fin du «Réveil de la Force» face à face avec Luke Skywalker sur la planète Ahch-To, semble devenir le padawan de celui-ci. Sur les images, on la voit en effet enchaîner les passes d'arme au sabre laser et les connexions avec la Force pour briser la pierre. «Une puissance brute» que Luke affirme «n'avoir vu qu'une seule fois» par le passé, et qui le «terrifie». Il pourrait ainsi évoquer Kylo Ren, qu'il a aussi formé avant de partir en exil.

Malgré ces enseignements, Rey a l'air perdue, paraissant demander de l'aide à Kylo Ren, alors que ce dernier lui tend la main : «J'ai besoin que quelqu'un me montre ma place dans tout ça». Ainsi, comme l'évoquent plusieurs fans de Star Wars, la jeune femme pourrait jouer le rôle du «Jedi Gris», naviguant entre les côtés clair et sombre, et représentant l'équilibre dans la Force qu'est censé apporter l'Elu.

En pointillé, se pose aussi la question de l'ascendance de Rey : est-elle la fille cachée de Luke et donc la cousine de Kylo Ren ? Ou la sœur de ce dernier, auquel cas ils auraient pû être séparés à la naissance... comme Luke et Leïa ?

Kylo Ren, la bascule vers le côté obscur

Tout en étant lié à Rey, Kylo Ren continue lui aussi à suivre son propre chemin vers le côté sombre. Et il semble plus torturé que jamais, passant à nouveau ses nerfs sur le mobilier qui l'entoure.

Lors d'une bataille spatiale, on l'entend ainsi se parler à lui-même, sans doute pour se persuader : «laisse le passé mourir. Tue-le», au moment de presser le bouton pour envoyer un missile sur le vaisseau qui transporte sa mère, Leïa. Mais les images du trailer ne montrent pas s'il ouvre effectivement le feu. Pour rappel, Kylo Ren s'était débarrassé de son père, Han Solo, dans l'épisode 7, en le transperçant de son sabre laser.

Petit détail visible : il arbore une nouvelle grosse balafre sur sa joue droite, recouverte d'un «pansement métalisé», à l'image de la main robotique de Luke Skywalker. Ou surtout, du corps mécanique de son modèle de grand-père, Dark Vador, alias Anakin Skywalker.

capture_decran_2017-10-10_a_13.01.45.png

Snoke, le mentor ténébreux

Exit l’hologramme géant qui s’affichait de manière impressionnante dans le 7e épisode. Snoke se révélera au grand jour dans cet opus. Son visage ridé, difforme et inquiétant se montre, tandis que sa voix présente à plusieurs moments de cette bande-annonce, laisse deviner un rôle bien plus étoffé pour ce seigneur Sith. Le mentor de Kylo Ren s'affiche davantage comme le grand méchant de cette histoire, à l'instar de l'empereur Palpatine des premiers opus.

snoke-star_wars_8.jpg

Cette image où l'on voit Snoke la main tendue prendra-t-elle place dans le présent de cet épisode, où lors d'un flashback ? Certaines théories avancent en effet qu'un retour vers le passé pourrait occuper une large place dans cet épisode. L'idée étant d'expliquer comment Kylo Ren a basculé vers le côté obscur de la Force.

La nouvelle bande-annonce nous montre d'ailleurs le visage de Snoke sans la grande balafre que son hologramme arborait dans l'épisode 7. Ce qui confirme l'idée de scènes décrivant la rencontre entre ces deux personnages.

Autre point étayant ce retour dans la jeunesse de Kylo, le témoignage de Luke. Une courte séquence du trailer montre ce dernier en mauvaise posture, sortant des gravats et face à une maison en flammes. Est-ce le premier jour où Kylo a laissé la colère l'envahir ? On sait déjà que Luke avait échoué à former Kylo, mais les causes sont encore floues. Ce nouveau film en contient très probablement la réponse.

D'autant que la scène où Luke et R2-D2 sont côte-à-côte, face à l'incendie, semble être dans la continuité des visions montrées à Rey dans l'épisode 7 (GIF ci-dessous). Le fameux instant où Luke pose sa main bionique sur la carcasse du petit droïde pourrait être liée à la décision du Jedi de vivre reclus, et de programmer son compagnon avec la carte stellaire qui indique sa position.

Toutefois, une autre théorie est à étudier à propos de Snoke. Et si celui-ci ne s'adressait pas à Kylo durant le trailer, mais plutôt à Rey ? En effet, envisagé sous cet angle, ce trailer ambivalent peut aussi soulever d'autres questions. Dès lors, le flashback évoqué plus haut pourrait concerner la première rencontre entre Snoke et Rey. Celui-ci aurait pu chercher à mettre la main sur elle (et Kylo?), ce qui aurait amené ses parents à la cacher dès son plus jeune âge.

Le duel entre Fynn et Phasma

Autre personnage central de l'épisode 7, Fynn est ici un peu moins présent. Toutefois, on le voit prêt à en finir avec ses vieux démons. Une scène de duel le montre combattre le capitaine Phasma (incarné par Gwendoline Christie -Brienne dans Game of Thrones). On peut imaginer que celui qui a basculé du côté de Rey et de la princesse Leïa a plusieurs comptes à régler avec Le Premier Ordre. Il est, rappelons-le, un soldat déserteur et ancien subordonné du capitaine Phasma. Cette scène annonce-t-elle la mort de l'un des deux protagonistes ?

phasma_star_wars_8.jpg

Les porgs, nouveaux compagnons de Chewbacca

On connaissait la jolie frimousse des Ewoks, voici les Porgs. De nouvelles créatures qui ne vont pas manquer de garnir les rayons peluches des Disney Stores. Dans le nouveau trailer, on en voit une au côté de Chewbacca.

Dans un récent making-of, Pablo Hidalgo, employé chez Lucasfilm, s'exprime à leur sujet : «Les Porgs viennent d’Ahch-To. On peut les voir se prélasser sur les falaises de l’île où se trouvent Luke et Rey. En gros, ce sont les macareux de l’univers Star Wars. Ils construisent des nids, ils savent voler et leurs bébés sont appelés des porglets. Et étant donné que leur île est très peu visitée, ils sont curieux comme tout. (…) Par-dessus tout, les Porgs sont mignons. On se noie dans leurs grands yeux. Je pense que beaucoup de gens vont avoir envie d’en adopter.»

Selon le magazine Première, c'est au réalisateur du film, Rian Johnson, que ces curieux animaux doivent leur nom. Toutefois, le cinéaste a confié qu'il n'en connaît pas la signification.

star_wars_8_porgs.jpg

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles