La SNCF investit dans Hyperloop

Un premier tronçon Hyperloop devrait être construit début 2017 au Nevada.[Hyperloop Technologies]

Une façon d’anticiper l’avenir du transport ferroviaire. La SNCF a pris part à une levée de fonds pour le compte d’une des deux start-up qui développe Hyperloop, le fameux train supersonique d’Elon Musk.

Selon BFM Business, l’inventeur du TGV a participé à pris une participation dans la start-up californienne Hyperloop Technologies. Cette entreprise envisage de construire d'ici début 2017 un premier tronçon au Nevada permettant d'atteindre la vitesse canon de 540 km/h avant de tenter de la porter 1.120 km/h.

A lire aussi : Voyager en Hyperloop devrait être possible dès 2018

L’augmentation de capital, annoncée depuis longtemps, se chiffrerait à 80 millions de dollars. Mais le montant investi par la SNCF n’est pas connu précisément. Tout juste sait-on que les fonds d’investissement GE Ventures et 137 Ventures y ont participé, probablement avec d’autres fonds historiques déjà présents au capital de l’entreprise.

«Un projet à la fois allumé et visionnaire»

La SNCF n'a pas commenté l'information mais ne l'a pas démentie non plus. La SNCF est déjà engagé aux côtés d'Alstom sur un projet du train du futur prévu à l'horizon 2020. «Hyperloop est un projet à la fois allumé et visionnaire. Nous le suivons de près» avait reconnu le PDG de la SNCF Guillaume Pepy en septembre dernier.

Avec Hyperloop, les passagers devraient être transportés dans des capsules posées sur des coussins d'air pressurisés à une vitessse supersonique de plus de 1.100 km/h. L'autre start-up qui développe ce projet, Hyperloop Transportation Technologies, s'est lancée dans la construction d'un premier réseau en Slovaquie. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles