Réchauffement climatique : la moitié des mammifères terrestres est déjà en danger

Les primates et les éléphants sont parmi les plus concernés.[CC / cocoparisienne / Pixabay]

Les conséquences du réchauffement climatique sur les animaux sont bien plus dramatiques que ce que les scientifiques envisageaient jusqu’à présent.

Selon une étude publiée lundi dans la revue Nature Climate Change, il mettrait en péril la moitié des mammifères terrestres et le quart des oiseaux à l'heure ou nous écrivons ces lignes. Pas à un lointain horizon de dix ou vingt ans. Les dommages sont déjà en cours pour «un grand nombre» d'espèces, avertissent sans nuances les auteurs qui ont utilisé les données tirées de 136 études, portant sur 120 espèces de mammifères et 569 espèces d'oiseaux.

A lire aussi : La consommation de viande, principale cause du réchauffement climatique

Ils ont notamment étudié courbes démographiques, taux de reproduction, zones géographiques et évolutions des climats. Ils ont comparé ces données à la liste des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Et de là, ils ont établi un «modèle» des espèces directement victimes aujourd'hui du réchauffement climatique.

nclimate3223-f2.jpg

Leurs conclusions font froid dans le dos. Sur les 873 espèces de mammifères listées, 414 (soit 47%) répondent «de façon négative» au processus de réchauffement. Pour les oiseaux, la proportion est plus faible mais se situe tout de même à 23,4%, soit 298 espèces. La manière d'établir ces statistiques peut sembler baroque. Mais le plus alarmant, c'est que l'étude s'appuie sur des données antérieures à septembre 2015, date de sa rédaction. Et qu'entre temps, les mauvaises nouvelles se sont accumulées sur le front du changement climatique.

nclimate3223-f1.jpg

Primates et éléphants parmi les plus touchés

Les primates et les éléphants sont parmi les plus concernés, notamment parce qu'ils ne se reproduisent pas vite et s'adaptent lentement face à des changements environnementaux rapides. Et de fait, le changement climatique peut affecter les animaux en limitant leur accès à l'eau ou à la nourriture, en répandant des maladies ou en réduisant les habitats.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles