Tout savoir sur Arnaud Robinet

Arnaud Robinet est professeur dUniversité de formation. [© ERIC FEFERBERG / AFP]

Présenté comme le spécialiste des questions de santé à droite, le député-maire de Reims est fortement pressenti pour intégrer un ministère dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe.

Il coche presque toutes les cases du profil cher à Emmanuel Macron. Arnaud Robinet est jeune (42 ans), de droite, il a occupé un métier avant de se lancer dans la politique et sa légitimité sur les questions de santé n'est plus à démontrer.

Un solide ancrage local 

Arnaud Robinet est né à Reims, en 1975, où il a suivi l'ensemble de sa scolarité. Après trois échecs en première année de médecine, celui qui rêve de devenir médecin doit se réorienter. Il choisit alors la recherche en biochimie et en biologie moléculaire, et passe un doctorat en 2003 dans ces disciplines. Quatre ans plus tard, il devient maître de conférence praticien hospitalier en pharmacologie à l'université CHU de Reims.

Sa carrière politique démarre tôt, en parallèle de ses études, en 1998, lorsqu'il adhère à Démocratie Libérale, un mouvement qui fusionnera par la suite avec d'autres mouvances de droite au sein de l'UMP. Conseiller municipal de sa ville au côté de Jean-Louis Schneiter, maire, il doit faire face à deux échecs électoraux. 

Il perd en effet les régionales de 2004, sur la liste UMP de Jean-Claude Etienne, puis quatre ans plus tard aux municipales, sur la liste de droite de Catherine Vautrin. 

Une ascension politique éclair

Sa carrière prend un tournant majeur lorsqu'il remporte les cantonales en 2011, dans un bastion acquis habituellement à la gauche. S'en suivent une succession de victoires, avec son élection en tant que député de la Marne lors d'une législative partielle de 2008, devenant à 33 ans le plus jeune député UMP. Il occupe toujours cette fonction aujourd'hui. 

Autre coup de force : l'accession à la mairie de Reims en 2014, face à la maire PS sortante, Adeline Hazan. Il gravite alors au sein du parti et est nommé la même année secrétaire national UMP en charge des questions de santé.

Un proche de Bruno Le Maire

Lors de la campagne de la primaire de la droite et du centre, Arnaud Robinet choisit de se ranger au côté de Bruno Le Maire, dont il devient son proche conseiller. Lors de l'affaire Fillon, en pleine campagne présidentielle, il préfère se mettre en retrait avant de finalement réitérer son soutien au candidat LR, sans toutefois s'investir dans la course à l'Elysée. 

A l'issue du premier tour, il a fait partie des dirigeants de droite ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron afin de contrer la percée de Marine Le Pen.

Le député maire de Reims n'a pas non plus hésité à sous-entendre la nécessité d'un renouvellement du schéma politique, si cher au nouveau président. «Je ne compte pas rester les bras croisés. La droite libérale et humaniste, c'est-à-dire modérée, doit prendre ses responsabilités. C'est la fin d'un système, du clivage droite-gauche», déclarait-il ainsi récemment au quotidien local l'Union.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles