Tout savoir sur Franck Riester

Franck Riester a été élu conseiller municipal de Coulommiers (Seine-et-Marne) à seulement 20 ans, en 1995.[AFP]

Pressenti un temps pour faire partie du gouvernement d’Edouard Philippe, le député Les Républicains Franck Riester incarne la génération d’élus qui manifeste son souhait de procéder au renouvellement de la caste politique.

L'homme est un exemple de précocité politique. Franck Riester a en effet été élu conseiller municipal de Coulommiers (Seine-et-Marne) à seulement 20 ans, en 1995. Six ans plus tard, il est réélu et se voit confier la gestion des finances de la ville.

En 2007, ce Parisien de naissance titulaire d’un master de gestion des collectivités territoriales, se confronte pour la première fois au scrutin législatif. Coup d’essai, coup de maître : les électeurs de la 5e circonscription de Seine-et-Marne le plébiscitent et le propulsent député à 33 ans. Un an plus tard, ce sont les électeurs de Coulommiers qui lui confient leur avenir lors des municipales. Franck Riester a été réélu député en 2012 et maire en 2014.

Au sein de l’hémicycle, il s’est fait remarquer en tant que rapporteur du projet de loi Hadopi 1 et Hadopi 2. Mais c’est surtout sa prise de position sur le débat entourant le projet de loi sur le mariage gay qui a détonné. Avec Benoist Apparu, Riester est l’un des deux seuls députés UMP à soutenir le texte législatif. Il profite à cette occasion pour révéler son homosexualité.

Parallèlement à son travail parlementaire, Franck Riester a été nommé directeur national de la campagne de l’UMP pour les élections européennes (2009) et régionales (2010), il est devenu en 2011 secrétaire national de l’UMP chargé de la communication puis a endossé le rôle de porte-parole adjoint de Nicolas Sarkozy pendant la présidentielle de 2012.

Son soutien à Bruno Le Maire lors de la primaire de la droite et du centre pour l’élection présidentielle, donne un aperçu fiable de sa ligne de pensée politique, ancrée à droite mais jamais très loin du centre. Après l’éclatement de l’affaire Fillon, Franck Riester avait pris ses distances avec l’ancien Premier ministre et choisi d’apporter son parrainage à Alain Juppé pour la présidentielle de 2017. Avant finalement de s’afficher le 5 avril à un meeting donné par François Fillon en Seine-et-Marne, où sa présence a suscité quelques sifflets des militants fillonistes.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles