Tout savoir sur Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes

Marlène Schiappa est la secrétaire d'État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes du gouvernement Philippe. [@Marlène Schiappa/Facebook]

A la tête du pôle égalité hommes/femmes lors de la campagne d’Emmanuel Macron, Marlène Schiappa s'occupera désormais de ces mêmes questions au sein du gouvernement. Elle vient en effet d'être nommée, ce mercredi 17 mai, secrétaire d'Etat chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes.

Elle devrait donc travailler notamment sur la parité, «cause nationale» du quinquennat d'Emmanuel Macron. Leurs chemins se sont croisés en octobre 2016, lors de la remise du label French Tech organisée au Mans. Marlène Schiappa y avait alors convié Emmanuel Macron, ancien ministre de l’Economie, qui n’avait pas encore présenté sa candidature à la présidentielle.

Très vite, cette bloggeuse, journaliste, écrivaine, féministe et femme politique de 34 ans s’est imposée dans l’entourage du nouveau président. Diplômée en géographie à la Sorbonne, puis en communication & nouveaux médias à l’université de Grenoble par validation des acquis, Marlène Schiappa est une touche-à-tout. 

D’abord employée chez Havas Worldwide, elle démissionne de son poste à la naissance de sa première fille en 2006, ne se sentant «plus en phase avec [s]es valeurs et [s]a vie de jeune maman», raconte-t-elle sur son blog. Elle devient ensuite journaliste et crée une entreprise de production de contenus web.

Se qualifiant «de gauche, d’une famille de gauche», et comme une personne qui «se reconnaît davantage dans les valeurs de gauche», selon ses propres mots confiés au JDD, Marlène Schiappa, également adjointe au maire de la ville du Mans Jean-Claude Boulard (PS) depuis 2014, n’a pourtant pas tardé à se retrouver dans le positionnement politique «ni de gauche, ni de droite» d’Emmanuel Macron.

La politique, «cela m’a toujours intéressé, sans pour autant trouver de parti dans lequel je me reconnaissais», affirmait-elle au JDD. Mais «au lancement d’En Marche !, j’ai adhéré de chez moi sur Internet», a-t-elle ajouté.

Un engagement féministe précoce

Son combat pour la cause des femmes commence dès son adolescence, alors qu’elle vivait en banlieue parisienne : «à partir de 13 ans, je vivais avec ma sœur chez mon père. Nous habitions dans une cité et l’idée était de lui faire comprendre que pour nous, aller dans la rue n’était pas la même chose que pour lui».«C’était le constat d’une forme d’injustice. Ça s’est renforcé en travaillant, en ayant un enfant…», témoigne-t-elle.

De cet engagement précoce découlent deux blogs : Politicia, le premier blog des femmes politiques créé avec, entre autres, la maire de Paris Anne Hidalgo et Maman travaille, le premier réseau de mères actives. Ce dernier se développera, devenant également une association ainsi qu’un lobby «auditionné à l’Assemblée nationale dans le cadre de la loi égalité, reçu par des mairies, au Ministère du droit des femmes (un signe ?)...», affirme-t-elle sur son blog.

Juré ou présidente de jury de plusieurs prix féminins, formatrice et bénévole luttant pour le droit des femmes, elle a notamment travaillé au cabinet de Laurence Rossignol au Ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes de mars à mai 2016. Egalement auteure, l’élue sarthoise est à l’origine de plusieurs publications, dont un roman intitulé «Pas plus de quatre heures de sommeil». Les droits de ce livre ont été achetés par Mélissa Theuriau, qui compte l’adapter au cinéma.

Avant d'intégrer le gouvernement, l'ex-responsable égalité hommes-femmes - et désormais secrétaire d'Etat - fait déjà face à des critiques concernant la victoire présidentielle organisée au Louvre. L’association féministe Osez le féminisme a notamment dénoncé «une mise en scène dégradante et sexiste des danseuses» lors du concert précédant l’allocution du président élu. «Ce n’est pas Emmanuel Macron qui fait les chorégraphies et mises en scène», s’est justifiée Marlène Schiappa sur TV5Monde

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles