Alexia Daval est «probablement» morte d'«asphyxie»

Des examens complémentaires doivent être menés afin de déterminer les causes exactes de la mort d'Alexia Daval. [Sebastien Bozon / AFP]

La procureure de Besançon a dévoilé ce lundi 6 novembre les résultats de l'autopsie pratiquée sur le corps d'Alexia Daval, la joggeuse retrouvée morte lundi 30 octobre à Gray (Haute-Saône).

«Le décès est probablement lié à une asphyxie, sans que l'on connaisse encore le mécanisme», a ainsi indiqué Edwige Roux-Morizot. Des examens complémentaires doivent être menés afin de déterminer les causes exactes de la mort d'Alexia Daval. 

«Il n'est pas possible hélas d'affirmer qu'elle n'a pas été violée», a ajouté la magistrate. 

«L'enquête est compliquée, comme toutes les enquêtes où l'on a pas pu identifier le ou les auteurs tout de suite», a également fait savoir la procureure, précisant qu'«aucune garde à vue» n'était en cours. 

Le corps calciné d'Alexia Daval a été retrouvé lundi dernier dans un bois à Gray. La jeune femme était portée disparue depuis samedi, jour où elle était partie faire son jogging.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles