Il y aura bien un lieu ou un équipement public «Johnny Hallyday» à Paris

La légende du rock français est née dans le 9e arrondissement de la capitale. [© UPI / AFP]

Cet endroit deviendra surement un lieu de recueillement pour ses nombreux fans, plus accessible que sa sépulture à Saint-Barthélemy.

Un lieu ou un équipement municipal sera prochainement renommé en l’honneur de Johnny Hallyday, à la suite du vote en ce sens ce mercredi des conseillers de Paris. Proposé par la maire Anne Hidalgo, le vœu a été adopté avec une belle unanimité par tous les groupes politiques.

Seul le principe ayant pour l’instant été entériné, la mairie étudiera par la suite la question de l’emplacement exact, «en concertation avec la famille» du défunt rockeur. «Il y aura également des questions de sécurité ainsi que de fluidité des passages», a souligné Catherine Vieu-Charier, adjointe chargée de la Mémoire à la mairie de Paris. 

Des amis de Johnny ont ainsi évoqué la possibilité que l’initiative prenne place dans le 9e arrondissement, où il était né (au 3, cité Malesherbes), en 1943. Il y a aussi passé une partie de son adolescence, jouant notamment de la guitare avec Jacques Dutronc et Eddy Mitchell dans le square de la Trinité.

D’autres, comme Nicolas Bonnet, chef du groupe PCF-FDG, plaident pour renommer une salle de concert de Paris, comme par exemple la «Bercy-Johnny Hallyday».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles