Sri Lanka : quatre éléphants tués par la foudre

Il y a 5 ans, un recensement évaluait à 7.000 le nombre d’éléphants au Sri Lanka.[ISHARA S.KODIKARA / AFP]

Quatre éléphants, dont deux éléphanteaux, ont récemment été tués par la foudre dans le nord du Sri Lanka.

Les deux adultes, des femelles âgées de 8 et 25 ans, et les deux éléphanteaux âgés de 10 mois et 2 ans, ont été retrouvés dimanche 8 mai à l’extérieur du parc national Wilpattu. «Les décès ont été causés par la foudre» a déclaré la vétérinaire Chandana Jayasinghe qui raconte : «les villageois des zones voisines ont alerté les autorités et nous avons procédé à des autopsies».

Les éléphants vénérés

Au Sri Lanka, les éléphants sont protégés, et presque vénérés, notamment du fait du statut particulier de l’animal dans le bouddhisme (religion majoritaire au Sri Lanka). Chaque décès d’éléphant doit donc être examiné et des certificats de décès sont délivrés après les autopsies. 

A lire aussi : Un éléphant meurt d'épuisement après avoir transporté des touristes

C’est le pire accident naturel impliquant des éléphants depuis le mois de février 2011. A l’époque, 4 éléphanteaux avaient péri par noyade après une inondation majeure dans le nord du pays. Dans l’ensemble, le nombre d’éléphants au Sri Lanka est en baisse, avec plus de 7.000 individus recensés il y a cinq ans, contre plus de 12.000 au début du XXème siècle.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles