Un squelette antique recouvert de cannabis mis au jour en Chine

Cette découverte succède à une précédente du même type dans la même région. [HONGEN JIANG]

C'est une trouvaille inattendue. Une équipe d'archéologues a découvert dans la dépression de Tourfan (Chine) les restes d'une dépouille d'un homme mort il y a entre 2.500 et 2.800 années, recouverts de treize plants de cannabis.

Les plantes, connues pour les effets thérapeutiques et euphorisants qu'elles procurent à leurs consommateurs, étaient précisément disposées autour du squelette. Les tiges étaient coupées et placées en diagonale sur sa poitrine.

A lire aussi : Vidéo : Malia Obama prise en train de fumer du cannabis

Les premières constatations établies ont permis de révéler qu'il s'agissait de pieds de type femelle et qu'ils avaient été cueillis à la fin de l'été, quelques jours avant l'enterrement de l'homme dont l'âge est estimé à 35 ans. On ignore les raisons précises de la présence de cannabis dans cette tombe, même si tout laisse penser que le chanvre ait pu être utilisé dans le cadre du rite funéraire pratiqué en hommage au défunt.

Cette découverte succède à une précédente du même type dans la même région. Une autre équipe de chercheurs avait dans le passé retrouvée des graines de cannabis à l'intérieur de la sépulture d'une femme, souffrant d'un cancer du sein.

La dépression de Tourfan, d'une superficie d'environ 50.000 km2, est située sur la célèbre route de la soie où transitaient de nombreuses marchandises.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles