Les Canadiens dépensent autant en cannabis qu’en vin

L’étude dévoile que les Canadiens sont presque aussi friands de cannabis que de vin.[PEDRO PARDO / AFP]

Les Canadiens ont consommé jusqu'à 6,2 milliards de dollars (environ cinq millions d'euros) de cannabis en 2015, presque autant que leurs dépenses en vin, a annoncé lundi l'agence fédérale des statistiques, qui se prépare à dépister officiellement la marijuana dès qu'elle deviendra légale l'an prochain.

Selon le Financial Post, leur consommation annuelle de cannabis semble représenter entre la moitié et les deux tiers de la taille du marché de la bière. La valeur a été calculée en estimant que 4,9 millions de personnes avaient consommé 698 tonnes métriques de cannabis cette année-là, à un prix supposé de 7 à 8,84 dollars (soit 7,4 euros) le gramme, soit près de 6,2 milliards de dollars (environ cinq millions d'euros), alors que les Canadiens dépensent environ sept milliards de dollars (quasi six milliards d'euros) par an en vin et neuf milliards (7,6 milliards d'euros) en bière. 

Le rapport de Statistique Canada, intitulé «Estimations expérimentales de la consommation de cannabis au Canada, 1960 à 2015», concède toutefois qu'il n'y a «actuellement aucun processus systématique» pour mesurer l'utilisation. L'agence a averti que son estimation pour le marché était très approximative et que la consommation réelle pourrait «raisonnablement» être plus ou moins doublée ou réduite de moitié. On apprend également que le taux de consommation chez les 15 à 17 ans est en baisse depuis environ dix ans, alors qu’il grimpe de manière constante chez les 45 à 64 ans depuis 20 ans. En 2015, les Canadiens auraient fumé près de 700 tonnes de cannabis, et fument en général près de 30 fois plus de marijuana qu’en 1960.

On peut aisément supposer que ce montant grimpera une fois la légalisation en vigueur. Le premier ministre Justin Trudeau s'est engagé à légaliser complètement l'utilisation récréative du cannabis d'ici le mois de juillet de l'année prochaine, ce qui a entraîné une hausse subite du prix des actions des producteurs. 

Bien que l’objectif principal de la légalisation soit de casser le marché illicite, le gouvernement estime que la vente de cannabis récréatif rapportera la coquette somme de 400 millions de dollars (soit 338 millions d'euros) par an à l’État. «Il est nécessaire d'ajuster le système national de statistiques du Canada pour mesurer les répercussions économiques et sociales du cannabis légalisé», a déclaré le rapport de Statistique Canada.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles