Kendall et Kylie Jenner font scandale avec des t-shirts «dégeulasses»

Kendall et Kylie Jenner en janvier 2017, à Beverly Hills. [John Fredricks / AFP]

Les deux petites dernières du clan Kardashian-Jenner ont fait scandale en mettant en vente sur leur site, ce mercredi 28 juin, des t-shirts d'artistes comme Tupac, Notorious B.I.G. ou Pink Floyd, avec leur visage.

Kendall et Kylie Jenner ont dû faire face aux représailles de leurs fans, mais aussi des proches des artistes utilisés pour cette ligne de t-shirts. Sharon Osbourne, la femme d'Ozzy Osbourne, a publié un message pour elles sur Twitter. «Les filles, vous n'avez pas mérité le droit de mettre votre visage sur des icônes de la musique», peut-on lire.

De son côté, Voletta Wallace, la mère du rappeur disparu Notrious B.I.G. a utilisé Twitter pour exprimer son mécontentement : «Je ne sais pas qui a donné à Kylie et Kendall Jenner le droit de faire ça. Le manque de respect de ces filles de ne m'avoir même pas contacté (...) me consterne. Je ne sais pas pourquoi elles pensent qu'elles peuvent exploiter les morts de 2pac et de mon fils Christopher pour vendre un t-shirt. C'est irrespectueux, dégoûtant et de l'exploitation à son maximum».

Selon TMZ, l'avocat de Voletta Walace aurait également envoyé une lettre aux deux jeunes femmes pour leur demander d'arrêter la production de ses t-shirts, vendus à 125 dollars (environ 110 euros). Outre Ozzy Osbourne, Tupac et Notorious B.I.G., certains des vêtements utilisaient les visages ou les logos de Metallica, Kiss, the Doors, Pink Floyd, Led Zeppelin et Black Sabbath.

Les t-shirts retirés de la vente

Jeudi 29 juin, les deux soeurs ont posté le même message d'excuse sur leur compte Twitter. «Ces visuels n'étaient pas bien réfléchis et nous nous excusons sincèrement auprès de tous ceux qu'ils ont pu déranger ou offenser, et tout particulièrement aux familles des artistes», expliquait-elles. «Nous sommes de grandes fans de leur musique et manquer de respect à ces icônes de la culture n'était pas dans notre intention. Les t-shirts ont été retirés de la vente et toutes les images ont été supprimées. Nous utiliserons cela comme une opportunité pour apprendre de nos erreurs. Encore une fois, nous sommes vraiment désolées».

Dernièrement, Kendall Jenner avait déjà créé l'indignation générale avec une pub Pepsi opportuniste qui s'appropriait les codes de mouvements comme «Black Lives Matter» ou la «Women's March» à des fins commerciales.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles