Exil fiscal : «Ils n'ont qu'à gagner beaucoup d'argent», lance Florent Pagny à ses détracteurs

Le juré de the Voice est coutumier des polémiques quant au fisc français.[XAVIER LEOTY / AFP]

Nouveau coup d'éclat de Florent Pagny. Dans un reportage de Sept à Huit diffusé ce dimanche sur TF1, qui lui était consacré, le chanteur a abordé son exil fiscal. 

A la question du journaliste, qui lui demande s'il comprend qu'on puisse être choqué par le fait d'optimiser son impôt quand on gagne bien sa vie, Florent Pagny répond, cinglant : «Ils n'ont qu'à gagner beaucoup d'argent, et après on verra comment ils se comporteront.» 

Le chanteur estime que c'est bien la jalouse qui titille ses détracteurs. «C'est des délires d'envie parce qu'on se dit qu'on y arrivera peut-être jamais, alors finalement on déteste celui qui peut y accéder». 

Avec ces quelques phrases, le juré de The Voice s'est attiré les foudres des internautes.

Les sorties de l'artiste quant aux impôts sont récurrentes. Récemment, il disait encore au Parisien pourquoi il avait préféré vivre au Portugal : «Il n'y pas d'impôts sur la fortune. Je ne suis pas fortuné, mais j'espère y arriver. Et pendant dix ans, pas d'impôts sur les royalties». 

Déjà en 2003, Florent Pagny ne masquait pas son aversion pour le système fiscal français. Au point d'en faire une chanson...

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles