14 mai : Saint Mathias

Saint Mathias, ou Matthias.[CC]

Judas est allé se pendre après sa trahison. Son successeur sera Mathias. Les Apocryphes le font naître à Bethléem. Après son élection comme apôtre, on lui attribue l’évangélisation de l’Ethiopie.

 

Martyr en Palestine, il y aurait été lapidé comme renégat et achevé par un Romain. Son culte est vivace en Italie. Padoue et la basilique de Sainte-Marie-Majeure, à Rome, revendiquent ses reliques, mais aussi la ville de Trèves, en Allemagne, dont il est le patron, ainsi que de Hanovre.

Il est le patron des bouchers, confiseurs, tailleurs, forgerons, maçons, ébénistes. Et, on ne sait pas pourquoi, celui des buveurs repentants ainsi que de ceux qui sont atteints de la petite vérole et de la coqueluche.

 

Pensée spirituelle :

«Appliquez-vous davantage à rendre certaines par les bonnes œuvres, votre vocation et votre élection.» (Saint Pierre)

 

Courte prière du jour de saint Mathias :

 

«Dieu, puisque ton amour nous appelle, accorde-nous d’être un jour au nombre des élus.» (Liturgie romaine)

 

Éphéméride du 14 mai :

En 1790, une loi prévoit la vente des biens de l’Eglise saisis depuis le 2 novembre 1789. Elle affirme que l’objectif de ces ventes en est «le bon ordre des finances et l’accroissement heureux, surtout parmi les habitants des campagnes, du nombre des propriétaires».

Le 25 juin de la même année, une autre loi précise que le morcellement des terres se fera «autant que la nature le permettra». En novembre, il est décidé que tous les biens des couvents, des évêchés seront vendus d’un seul tenant, et on précise que les petits lopins de terre attenants aux presbytères des villages seront regroupés par cantons pour être vendus en une seule parcelle. Cette décision rend toutes ces terres inaccessibles aux pauvres. Elles seront donc acquises par les bourgeois, par ceux-là mêmes qui avaient organisé la Révolution ! 

 

Les Saints des jours précédents

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles