Coupe du Monde 2018 : tout savoir sur le Pérou

Le joueur péruvien Jefferson Farfan en pleurs après que son équipe ait battu la Nouvelle Zélande et s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2018. [Ernesto BENAVIDES / AFP]

L'équipe de France croisera la route du Pérou lors de la phase de groupes de la Coupe du monde 2018. Voici tout ce qu'il faut savoir de la Blanquirroja.

Le sélectionneur

Ricardo Garreca est un ancien international argentin. Surnommé El Flaco ou El Tigre, Gareca a posé ses valises au Pérou après des expériences dans divers clubs sud-américains (Argentins, péruviens et colombiens). Il a offert à La Blanquirroja sa première qualification pour la Coupe du Monde depuis 36 ans.

La star de l'équipe

Rapide, vif, puissant et technique, l’attaquant international péruvien Jefferson Farfan (33 ans), sous contrat jusqu’en 2018 avec le Lokomotiv Moscou, est la star de l’équipe. Lors des éliminatoires, il a montré la voie à ses coéquipiers en ouvrant le score contre la Nouvelle-Zélande lors des barrages de qualification pour la Coupe du monde. Auteur de quatre buts et quatre passes décisives cette saison dans le championnat russe, il possède une expérience qui pourrait aider le Pérou lors de la compétition.  

Son palmarès en Coupe du monde

Le Pérou n’a pas participé à une Coupe du monde depuis celle de 1982. Cette année-là, l’équipe avait été éliminée au 1er tour, comme en 1930. En Russie, il s'agira de sa quatrième participation. Sa meilleure performance reste un quart de finale en 1970.

 

Le surnom de l'équipe

La Blanquirroja, en référence au maillot historique de la sélection nationale (blanc et rouge), est le surnom de l'équipe péruvienne.

Comment s'est qualifiée l'équipe

Pour retrouver le Mondial, le Pérou a d'abord terminé à la 5e place de la Zone Amsud, coiffant notamment le Chili lors de la dernière journée des éliminatoires. Les Péruviens ont ensuite dû passer par un barrage face à la Nouvelle-Zélande pour obtenir son billet.

Le onze de départ

Gallese - Advincula, Ramos, Rodriguez (cap.), Trauco Saavedra - Polo, Tapia, Flores, Cueva - Ruidiaz, Farfan. 

Son groupe 

Le Pérou se retrouve dans le groupe C en compagnie de la France, du Danemark et de l'Australie.

Ce qu'elle peut espérer

Ces dernières années, l’équipe du Pérou a réalisé de belles prestations en Copa America, terminant 3e en 2011 et 2015, et disputant les quarts de finale en 2016. Malgré tout, les Péruviens seront privés de leur attaquant Paolo Guerrero, meilleur buteur de la sélection, suite à un contrôle positif à la cocaïne. Toutefois, la Blanquirroja peut jouer les trouble-fêtes derrière la France et accrocher la deuxième place qualificative.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles