Neymar, Cavani, Thiago Silva, Balotelli... les clauses les plus surprenantes des footballeurs

Edinson Cavani et Neymar possèdent des clauses originales selon leur contrat.[Johnny Fidelin/Icon Sport]

Les tensions entre Edinson Cavani et Neymar ont permis d'apprendre que l'Uruguayen possédait une clause originale dans son contrat avec le PSG. De quoi rappeler que sur la planète football, elles sont monnaie courante.

Neymar et les autographes

Neymar a signé un contrat avec Panini, qui commercialise les vignettes autocollantes du même nom. Il est convenu que la star brésilienn livre six cents autographes – les signatures étant faites sur les vignettes – pour la somme de 46 000 euros, soit 77 euros par signature. 

Edinson Cavani et les buts

Dans son contrat, l'attaquant uruguayen du PSG possède une clause qui lui permet de toucher un million d'euros s'il termine meilleur buteur de la Ligue 1. 

Mario Balotelli et les crachats 

Près de 1,2 millions d’euros pour se comporter correctement et ne pas cracher sur ses adversaires. Voilà le bonus inclus dans le contrat de Mario Balotelli lorsqu’il évoluait à Liverpool. On ne sait pas si l'OGC Nice avec qui il a signé l'été dernier a inclu la même clause.

Thiago Silva et les impôts

Pour attirer Thiago Silva en 2012, le PSG a fait des sacrifices financiers. Sont ainsi évoqués, 12 000 euros pour se loger, des billets aller-retour pour Rio, une prime de champion de France (400 000 euros net), une de qualification en Ligue des champions (300 000 euros), une de victoire en Coupe de France (250 000 euros), une s’il participe à 60% des matchs officiels de l’équipe (350 000 euros). Le club parisien a aussi dû «payer les impôts que le Brésilien doit honorer en Italie, soit près de 2,5 millions d’euros », indique Mediapart. Au total, le capitaine parisien toucherait 14 millions d'euros par saison.

Hugo Lloris et la prime de défaite 

Hugo Lloris toucherait lui une prime d'environ 8 300 euros à chaque victoire de son club anglais, mais aussi 4 100 euros en cas de nul ou... de défaite. L'extrait de contrat publié stipule que cette prime est valable en championnat, en FA Cup et en Coupe de la ligue anglaise, ainsi que dans l'ensemble des compétitions UEFA.

L'Austria Vienne et sa charte de bonne conduite

L’Austria Vienne ne rigole pas avec la bonne conduite de ses joueurs. Quitter le banc des remplaçants sans autorisation avant la fin du match, c’est une amende de 1 000 euros. Utiliser son téléphone dans le bus ? 100 euros. Un carton jaune pour mauvais comportement ? 500 euros. Un retard à l’entraînement ? 500 euros – et 100 euros de plus toutes les cinq minutes une fois le retard constaté (et 1 000 si le joueur rate la séance sans mot d’excuse). Être ivre en public ? 30 % de salaire en moins. Se présenter ivre à l’entraînement ? Même tarif. Porter ses chaussures dans la salle de soins ? 100 euros. Et deux fois plus si le joueur est un récidiviste.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles