Les magasins Hema comptent atténuer les genres dans leurs magasins

L'entreprise affirme avoir modifié les étiquettes «d'une partie de la prochaine collection d'hiver»[ALAIN JOCARD / AFP]

La chaîne de magasins néerlandaise Hema, implantée en France, a décidé d'amoindrir la différence entre les vêtements pour les filles et ceux pour les garçons.

Selon le quotidien néerlandais de Volkskrant, 300 des 700 points de vente installés en Europe seront concernés par cette mesure d'ici la fin de l'année.

L'entreprise affirme avoir modifié les étiquettes «d'une partie de la prochaine collection d'hiver». Ces dernières ne feront plus de distinction entre garçons et filles.

Des tenues moins stéréotypées seront par ailleurs proposées. «Hema souhaite permettre aux enfants d'être ce qu'ils veulent être. Des filles à caractère, de charmants garçons, de vraies princesses ou des astronautes en herbe», détaille la marque.

Le commentaire d'une enfant

A l'origine de ces changements, une petite fille de 10 ans. Aidée par sa nourrice, il y a deux ans, elle aurait enjoint Hema via Facebook de ne plus souligner les différences entre les genres. «Selon moi il n’y a pas une si grande différence entre garçons et filles, estimait-elle. J’espère qu’il y aura plus de choix à l'avenir.»

Ce message, qui a connu un fort engouement, aurait influencé la marque dans ce choix.

France info a contacté un certain nombre de magasins Hema installés sur le territoire français. Selon eux, ils continueraient à distinguer les vêtements pour filles et pour garçons. Ils n'auraient, pour l'heure, pas eu vent de cette réforme. 

Sur le site internet de la marque, nous pouvons toujours un onglet «fille» et un autre nommé «garçon». La rubrique «unisexe», quant à elle, se contente de proposer des accessoires tels que des sacs, des chapeaux et des bonnets.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles