On a testé le BodyART à l'Usine Opéra à Paris

Prodigué par le coach sportif Miki Molnar, chaque cours dure une heure. [© Jean Picon]

Depuis la rentrée, la salle de sport ultra select propose cette alternative au yoga traditionnel. Une méthode très efficace pour obtenir un corps sculpté.

Dans un cadre au design contemporain et adapté pour une pratique du sport optimale, le club l'Usine Opéra, qui compte une autre adresse à Beaubourg et bientôt à Saint-Lazare (l’ouverture est prévue courant 2018, ndlr), offre la possibilité de suivre un cours collectif de BodyART, avant ou après quelques exercices en solo de cardio, de stretching ou de musculation.

Le BodyART, qu’est-ce que c’est ?

Originaire d’Allemagne, cette technique a été créée par Robert Steinbacher, un ancien gymnaste passé par une prestigieuse école de danse new yorkaise qui a notamment collaboré avec des artistes de la scène musicale internationale comme Janet Jackson. Le BodyART allie des techniques de yoga, Pilates, Qi Gong, stretching et de kinésithérapie ainsi que des méthodes de relaxation et de respiration. Les différents exercices s’inspirent des cinq éléments de la médecine chinoise. Le BodyART est bénéfique aussi bien pour l'organisme que pour l’esprit.

Avec qui ?

Pour les accompagner dans cette nouvelle expérience, les participants peuvent compter sur Miki Molnar. Ancien nageur professionnel, l’athlète originaire de Budapest s’est lancé dans l’univers du fitness il y a plus de dix ans. Patient et pédagogue, Miki Molnar guide ses élèves en douceur, alternant anglais et français, et donne des variations des exercices, allant d’un niveau simple à un niveau plus avancé parfaitement adapté aux personnes expérimentées.

bodyart_miki_molnar_2.jpg

© Jean Picon

Comment se déroule une séance ?

Pendant une heure, et de préférence pieds nus sur un tapis souple, on débute par des échauffements et des postures comme la position de l’enfant. Rapidement, le rythme s’accélère et les premières gouttes de sueur commencent à perler. Sur de la musique, on alterne les exercices de gainage, de torsion et d’étirement, sans oublier de gérer sa respiration pour calmer les douleurs articulaires et musculaires. On travaille en profondeur et, surtout, on découvre des muscles dont on ignorait encore l'existence.

bodyart_4.jpg

© Jean Picon

Après la séance, détendu et libéré de toutes les tensions accumulées, on profite d'une douche dans les vestiaires qui sont par ailleurs équipés de sèche-cheveux pour toutes les working-girls qui enchaînent les rendez-vous professionnels. Le hamman et le sauna sont également accessibles. Il est également recommandé de bien s'hydrater tout au long de la journée pour éviter les courbatures. A noter que le bar lounge, situé à l'entrée, propose un large choix de thés, d'infusions, de fruits frais ou de barres de céréales.

Les plus motivés pourront poursuivre par un autre cours collectif. L'Usine dispose en effet d'une salle de cycling avec quatre cours en moyenne par jour et propose dix sortes de yogas différents comme le Yoga Detox, le Yoga Vinyasa, le Yoga Iyengar et Mon 1er Yoga destiné à tous les novices qui n'osent franchir le cap de peur de manquer de technique ou de souplesse. Un seul conseil : oser !

Où et quand pratiquer ?

Chaque lundi, de 13h15 à 14h15, à L’Usine Opéra, 8, rue de la Michodière, Paris (2e). Renseignements au 01 42 66 30 30 ou sur usinesportsclub.com

Combien ?

Il faut souscrire à un abonnement soit à l’année (1 800 euros), soit au mois (149 euros) ou au trimestre avec des tarifs dégressifs. Une serviette pour son entraînement et un drap de bain pour prendre sa douche sont fournis gratuitement avant le début de chaque séance.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles