Les 10 bandes dessinées incontournables de la rentrée 2017

Les bandes dessinées font elles aussi leur rentrée en septembre. Les bandes dessinées font elles aussi leur rentrée en septembre.[© Capture - Librairie Le coin de la bulle - Antony]

A partir de la fin du mois d'août, au même titre que la rentrée littéraire pour les romans, c'est aussi la belle saison pour les bandes dessinées.

Les maisons d'éditions spécialisées ont réservé à leurs lecteurs quelques morceaux de choix ainsi que des grands noms du neuvième art. 

«Les Nouvelles aventures de Lapinot - Un monde un peu meilleur» de Lewis Trondheim

Disparu en 2004, Lapinot est ressuscité en 2017 par son créateur Lewis Trondheim dans «Les Nouvelles aventures de Lapinot». Le premier tome, «Un monde un peu meilleur», voit le héros retrouver son ami Richard, faire la connaissance de Gaspard et expérimenter le spleen d'une séparation amoureuse. En revenant à ses premières amours, Lewis Trondheim dissèque avec poésie et facétie les contours de notre monde moderne où il est question de régime d'état d'urgence, d'applis et de règlements de compte...

Sortie le 21 août à L'Association. 

couv_lapinot2.jpg

© Lewis Trondheim / L'Association 2017

«Valérian, vu par... - Shingouzlooz.Inc» de Lupano et Lauffray, d'après Christin et Mézières

Pas moyen d'échapper à Valérian. Si l'on pensait être enfin tranquille quelques semaines après l'adaptation au cinéma par Luc Besson des aventures de l'agent spatio-temporel, Wilfrid Lupano et Mathieu Lauffray lui rendent hommage à leur tour. Le scénariste de la série à succès «Les Vieux fourneaux» et le dessinateur de «Long John Silver» ont imaginé un album déjanté inspiré de l'univers de Christin et Mézières. «Shingouzlooz.Inc» suit Valérian et Laureline dans une mission de la plus haute importance alors qu'ils essaient de rétablir l'ordre après que les Shingouz, propriétaires de la Terre par l'entremise d'une de leurs sociétés, ont perdu la planète bleue aux cartes. 

Sortie le 22 septembre chez Dargaud.

couv_valerian_vu_par_lupano_et_lauffray1.jpg

© Lauffray - Lupano / Dargaud 2017

«La Forêt millénaire» de Jirô Taniguchi

Les éditions Rue de Sèvres vont faire paraître «La Forêt millénaire», album posthume de Jirô Taniguchi, génie de la bande dessinée japonaise très apprécié du public hexagonal. A sa disparition en février dernier, il travaillait sur une série en deux tomes dont le jeune héros s'installe à la campagne après le divorce de ses parents et la maladie de sa mère. La rencontre avec son nouvel environnement, et notamment la forêt et sa puissance mystique, est au coeur de ce récit initiatique inachevé qui paraît finalement en un seul tome. L'ouvrage propose une interview avec l'éditeur japonais de Taniguchi et le storyboard de la fin de l'histoire. 

Sortie le 27 septembre aux éditions Rue de Sèvres.

couv_la_foret_millenaire2.jpg

La Forêt Millénaire © Jirô Taniguchi/PAPIER 2017 - Rue de Sèvres, Paris, 2017 

Avec l’autorisation de Furari Co., Ltd. par l’intermédiaire du Bureau des copyrights français, Tokyo. 

«Calypso» de Cosey

Sacré Grand Prix du 44è Festival d'Angoulême en janvier dernier, Bernard Cosendai, plus connu sous le nom de crayon de Cosey, sort un one shot sensible et humain avec «Calypso». L'auteur de la série «Jonathan» déploie une belle histoire d'amour qui se joue plusieurs années après ses débuts lorsqu'un ouvrier apprend que son premier amour, devenu la chanteuse mythique Georgia Gould, est retenue prisonnière par son mari dans une clinique. L'intrigue a pour toile de fond les montagnes suisses magnifiquement mises en dessin par les aplats noirs et blancs de Cosey. 

Sortie le 12 octobre chez Futuropolis.

couv_calypso_de_cosey.jpg

©Futuropolis, 2017 

«Titeuf Tome 15 - A fond le slip» de Zep

Deux ans après avoir mis un pied dans l'adolescence, Titeuf est de retour en librairie dans «A fond le slip». Ce quinzième tome revient aux fondamentaux de la série initiée en 1992 par Zep, à savoir les gags. Dans cet album, le garçon à la mèche jaune se sent quelque peu perdu dans ce monde dans lequel tout le monde a un avis sur tout que ce soit à la maison ou dans la cour de récré. Toujours entier, souvent facétieux et parfois effronté, Titeuf n'a pas son pareil pour révéler les contradictions de notre société et de notre époque en traitant de l'actualité (élections, Internet, nucléaire...) avec l'aplomb des enfants. 

Sortie le 31 août chez Glénat.

couv_titeuf_t15.jpg

Titeuf – Tome 15 © Zep, Editions Glénat 2017.

«Astérix et la Transitalique» de Didier Conrad et Jean-Yves Ferri

Comme le veut la tradition, après un album à domicile - «Le Papyrus de César» sortie il y a deux ans -, Astérix et Obélix vont s'envoler pour des péripéties hors de leurs frontières pour leur trente-septième aventure. Jean-Yves Ferri et Didier Conrad ont concocté de main de maître aux héros gaulois une traversée de l'Italie dans laquelle ils vont s'apercevoir que l'esprit de conquête de César et de ses légions romaines ne sont pas du goût de tous les peuples qui vivent dans la péninsule. «Astérix et la Transitalique» promet un road-trip ébouriffant. La couverture de cet album très attendu sera dévoilée le 9 octobre.

Sortie le 19 octobre aux éditions Albert René. 

asterix_37-key_visual_couleur.jpg

©  ASTÉRIX ® - OBÉLIX ® / © 2017 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ

asterix_37-strip_nb.jpg

©  ASTÉRIX ® - OBÉLIX ® / © 2017 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ

«Potlatch» de Danide et Marcos Prior

Nominé au prix de la meilleure bande dessinée espagnole Barcelona 2014, l'album «Potlatch» débarque dans les librairies françaises en cette rentrée de septembre 2017. Les auteurs Danide et Marcos Prior y racontent l'aventure sentimentale d'un jeune Barcelonais souffrant d'hyperthymésie, forme rare de l'hypermnésie. Travaillant dans une agence de détectives privés, le héros a fait de sa maladie - qui le condamne à se souvenir de tous les événements de sa vie - une force. Mais quand il rencontre la belle Claudia et que celle-ci lui déclare un jour que «les choses que tu possèdes finissent par te posséder», le jeune homme n'arrive plus à se sortir cette phrase de la tête. Jeu de pistes narratif pour le lecteur, le récit enchaîne les flash-forward et les flash-back avec virtuosité. 

Sortie le 21 août aux éditions Ca et là.

couv_potlatch.jpg

© Éditions çà et là, 2017

«Epiphania Tome 1» de Ludovic Debeurme

Casterman mise en cette rentrée sur le récit fantastique imaginé par Ludovic Debeurme, récompensé par un Fauve à Angoulême en 2007 pour l'album «Lucille», dans «Epiphania». Après qu'un gigantesque tsunami a ravagé la planète, la Terre voit d'étranges sphères apparaître à sa surface après le retrait des eaux. Ces cocons renferment les foetus d'une nouvelle espèce, des créatures mi-hommes, mi-bêtes : les Mixbodies. Face à cette arrivée massive - qui n'est pas sans faire penser à la crise des migrants que notre époque vit actuellement -, les différents gouvernements s'organisent mais ont peine à créer une cohabitation pacifique. 

Sortie le 13 septembre chez Casterman.

couv_epihania.jpg

© Casterman2017

«Oublie mon nom» de Zerocalcare

Révélé l'année dernière au public français par «Kobane Calling», l'Italien Zerocalcare revient cette année avec l'un de ses récits les plus personnels. «Oublie mon nom» tisse l'histoire de sa famille sur trois générations en convoquant les trajectoires de sa grand-mère, de sa mère et la sienne entre Italie et France, exode, Seconde Guerre mondiale et sommet du G8 à Gênes en 2001. De grandes dates qui mettent en exergue la construction de la personnalité et la prise de conscience de l'entrée dans l'âge adulte de Zerocalcare, artiste phénomène oute-alpin, d'abord connu dans les milieux alternatifs et devenu depuis l'auteur de bande dessinée le plus populaire d'Italie. Dans cet ouvrage, on retrouve le ton qui a fait son succès : de l'humour et des clins d'oeil toujours savoureux à la culture musicale et télévisuelle. 

Sortie le 6 septembre chez Cambourakis.

cambourakis_oublie_couverture.jpeg

© Cambourakis 

«Corto Maltese Tome 14 - Equatoria» de Rubén Pellejero et Juan Diaz Canales

Fin 2015, ils faisaient renaître de ses cendres, avec succès, le mythique Corto Maltese. Juan Diaz Canales («Blacksad») et Ruben Pellejero poursuivent cette renaissance avec un quatorzième tome des aventures du héros créé en 1967 par Hugo Pratt. «Equatoria» voit l'aventurier s'embarquer de Venise vers Alexandrie pour retrouver un objet entouré de mystères, le Miroir du Prêtre Jean. Suivi par une journaliste du National Geographic, il croisera divers personnages dont Winston Churchill qu'il sauvera d'un attentat. Aventures, Histoire et dangereux périples dans les entrailles des jungles d'Afrique équatoriale sont au menu de ce nouvel album que les fans s'empresseront d'acquérir.

Sortie le 27 septembre chez Casterman.

couv_corto_t14_equatoria.jpg

© Casterman / Canales - Pellejero - 2017

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles