Un milliardaire va redistribuer la majeure partie de sa fortune

Kjell Inge Roekke, l'investisseur généreux, en 2012. [Svein Ove Ekornesvag / SCANPIX NORWAY / AFP]

L'investisseur norvégien Kjell Inge Roekke n'est pas près de ses sous : il a prévu de distribuer une large partie de sa fortune, qu'on estime à deux milliards de dollars, soit 1,8 milliard d'euros.

Le milliardaire de 58 ans a expliqué mardi à Aftenposten, un journal norvégien, qu'il se montrerait prodigue en finançant dans un premier temps un navire, dont le but serait la recherche sur l'état des océans de la planète et les différentes options de leur nettoyage.

Rendre à la société ce qu'il a gagné

Le navire, qui devrait embarquer un équipage de trente personnes et une soixantaine de scientifiques, collaborera avec la branche norvégienne de la WWF. Kjell Inge Roekke n'a pas révélé le coût de ce navire, ni les différentes donations qu'il prévoit de faire dans le futur. «Je vais donner la majeure partie de ce que j'ai gagné à la société», a-t-il néammoins déclaré à Reuters. «Ce bateau en fait partie». 

Le Norvégien est l'actionnaire majoritaire de la société Aker ASA, spécialisée dans la pêche, la construction navale et l'ingénierie. Kjell Inge Rokke en possède 66.66%, faisant de lui l'une des plus grosses fortunes du pays.

Une façon de se racheter ?

Il a plusieurs fois été attaqué par le passé sur son mode de vie, comme lorsqu'il s'était fait construire une maison d'une valeur de 150 millions de courronnes norvégiennes, soit 20 millions d'euros. Il a également, en 2005, passé moins d'un mois en prison après avoir voulu acquérir illégalement un permis de bateau.

Cette façon de gérer son argent avait souvent été critiquée, notamment par les médias et les protestants norvégiens, mais son talent d'homme d'affaires a souvent été mis en avant, notamment par l'ancien premier ministre norvégien qui, en 2005, vantait son «dynamisme». En redistribuant une partie de sa fortune, Kjell Inge Rokke espère peut-être redorer son image auprès du peuple norvégien. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles