Un million de bouteilles en plastique sont vendues chaque minute dans le monde

Moins de la moitié des bouteilles vendues en 2016 ont été recyclées.[SEBASTIEN BOZON / AFP]

Chaque minute, dans le monde entier, un million de bouteilles en plastique sont vendues, soit 20.000 bouteilles par seconde. Un chiffre vertigineux, qui devrait encore bondir de 20% dans quatre ans seulement.

Cette augmentation spectaculaire, révélée dans des graphiques obtenus par le Guardian, semble s’expliquer par la soif insatiable des consommateurs d'eau en bouteille, une habitude qui s’est récemment étendue vers les pays asiatiques en même temps que l’urbanisation.

Rien que l’année dernière, 480 milliards de bouteilles ont été vendues, contre environ 180 milliards en 2006. Mises bout à bout, ces bouteilles pourraient couvrir plus de la moitié de la distance qui sépare la Terre du Soleil, soit plus de 75 millions de kilomètres. Et cette hausse devrait continuer d’aller crescendo : selon les estimations d’Euromonitor International, 585,3 milliards de bouteilles devraient être écoulées en 2021.

Moins de la moitié des bouteilles vendues ont été recyclées 

Si ces récipients en plastique sont fabriqués à partir d’un matériau hautement recyclable, le polytéréphtalate d’éthylène (PET), peu de bouteilles passent effectivement par le processus de recyclage, finissant plutôt dans la nature. Ainsi, révèle le Guardian, moins de la moitié des bouteilles vendues en 2016 ont été recyclées, et seulement 7% d’entre elles ont eu une nouvelle vie en prenant la forme d'autres bouteilles.

Quant aux autres, elles prennent le plus souvent le large et se noient dans l’océan. Chaque année, 5 à 13 millions de tonnes de plastique polluent ainsi les fonds marins, si bien qu’à l’horizon 2050, l’océan devrait compter plus de plastique que de poisson, selon des recherches effectuées par la Fondation Ellen Macarthur.

D’autres études, menées par les scientifiques de l'université de Gand en Belgique, montrent que la pollution est telle que ceux qui consomment régulièrement du poisson ingèrent environ 11.000 minuscules morceaux de plastique chaque année, des particules qui représentent un réel risque pour la santé du consommateur.

En France, la Méditerranée figure parmi les mers les plus polluées du monde, notamment à cause de ces déchets plastiques. L’un des composés chimiques utilisés dans la fabrication de ces objets, le phtalate, constitue une véritable menace pour la survie des mammifères marins qui peuplent cette mer, comme l’a récemment souligné la WWF.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles