Un insecte géant disparu retrouvé 80 ans plus tard

Le Dryococelus australis peut mesurer jusqu'à 15 cm de longueur.[Capture d'écran Youtube]

Un insecte que l'on croyait disparu vient de refaire son apparition. Il s'agit d'un phasme géant appelé aussi «homard des arbres» pouvant mesurer jusqu'à 15 cm de long !

Dans les années 1920, les scientifiques avaient en effet constaté la disparition de cette espèce, habitant exclusivement sur une île australienne baptisée Lord Lowe. Il s'agissait pourtant d'un insecte fascinant tant par sa taille que par son aspect similaire à un bout de bois qui lui permet de mieux se fondre dans son environnement en cas d'attaque.

Mais c'était sans compter sur les rats amenés accidentellement par l'homme, d'Europe, sur ce paisible bout de terre. Les rongeurs ont fini par éradiquer le phasme.

Plus aucune trace alors de l'insecte géant, Dryococelus australis de son vrai nom, tout comme de cinq autres espèces d'oiseaux et une douzaine d'invertébrés éradiqués de la même manière, indique Lefigaro.fr. Dans les années 1960, le «homard des arbres» intègre ainsi officiellement la liste des espèces animales disparues. 

Et ce, jusque l'année 2001, au cours de laquelle une expédition scientifique sur une île sauvage, du nom de la Pyramide de Ball, sera ponctuée d'une intrigante rencontre. L'équipe sur place tombe en effet sur des insectes très similaires aux phasmes disparus près de quatre-vingts ans plus tôt.

Une analyse comparative menée sur les insectes et des spécimens conservés dans un museum a donné son verdict : il s'agit bien du Dryococelus australis. Si des mutations génétiques ont été constatées, elles s'expliquent par la nécessité d'adaptation des insectes à leur nouvel environnement. C'est d'ailleurs ce qui explique également leur changement physique. 

D'après Lefigaro.fr, les scientifiques ont d'ores-et-déjà fait se reproduire des espèces ramenées de l'île de la Pyramide de Ball, dans des zoos. L'année dernière, une population de 700 phasmes adultes avait déjà été recréée par la communauté scientifique, d'après ledemotivateur.fr. Prochaine étape : la réintroduction des insectes dans leur environnement initial, sur l'île de Lord Lowe.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles