Scandale Weinstein : Tarantino admet qu’il savait et regrette son silence

La police de Los Angeles a également confirmé jeudi soir avoir ouvert une enquête visant Harvey Weinstein.[AFP]

Jeudi, Quentin Tarantino qui a longtemps travaillé avec Harvey Weinstein, notamment depuis Reservoir Dogs, en 1992, est sorti de son silence. L’homme a admis qu’il était au courant de tout.

Le réalisateur, dont plusieurs films ont été produits par Harvey Weinstein, a avoué qu'il connaissait depuis des décennies les pratiques de son ami, accusé d’agression, de  harcèlement sexuel et de viols. «J'en savais assez pour réagir plus que ce que je n'ai fait», confie-t-il, ajoutant : «c’était plus que les rumeurs habituelles, les ragots. Ce n’était pas des 'on dit'. Je savais qu’il avait fait plusieurs de ces choses», avoue-t-il dans le New York Times.

Quentin Tarantino explique que Mira Sorvino, sa compagne de l’époque, lui a notamment fait part d’attouchements non consentis de la part d’Harvey Weinstein. Le réalisateur, de son propre aveu, a «mis de côté» cet épisode, qui n’était pourtant pas le seul dont il avait eu connaissance.

Hollywood avait peur de lui

Une autre comédienne lui avait confié les mêmes agissements quelques années plus tard. Cette fois-ci, Quentin Tarantino était allé voir Harvey Weinstein qui s'était alors excusé auprès de la jeune femme.

Il reconnaît également avoir été au courant de l’accord à l’amiable signé entre Rose McGowan et Harvey Weinstein, aujourd’hui accusé de viol par l’actrice. «J’aurais aimé avoir agi de façon responsable devant ce que j’ai entendu. Si j’avais fait ce que j’aurais dû faire, il aurait fallu que je ne travaille pas avec lui», a-t-il également déclaré.

Et c’est ce qui explique, en grande partie, le silence du tout Hollywood. Harvey Weinstein était tout puissant, pouvant briser une carrière ou la faire décoller. Ensemble, le duo a écrit parmi les plus belles pages du cinéma des années 90 et 2000. Harvey Weinstein avait distribué le premier film de Tarantino, Reservoir Dogs, avant de produire plusieurs de ses plus gros succès, comme Kill Bill, Pulp Fiction ou Inglourious Basterds.

Nouvelle plainte pour viol à Los Angeles

«J'ai marginalisé ces incidents, j'aurait dû arrêter de travailler avec lui», a-t-il reconnu. «Tous ceux qui étaient proches de lui savaient au moins une chose.» Harvey Weinstein, ancien «tycoon» d'Hollywood devenu paria, est accusé par une quarantaine d'actrices et employées de harcèlement, agressions ou viols.

La police de Los Angeles (LAPD) a également confirmé jeudi soir avoir ouvert une enquête visant Harvey Weinstein pour une agression sexuelle qui remonterait à 2013. Le porte-parole de la LAPD n'a pas identifié la victime, mais selon plusieurs médias il s'agirait d'une actrice et mannequin italienne.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles