Harvey Weinstein aurait du mal à supporter sa cure de désintoxication sexuelle

Selon le New York Post, Harvey Weinstein ne semble pas apprécier la vie en communauté.[ROBYN BECK / AFP]

Le producteur américain Harvey Weinstein s'est envolé en Arizona afin d'entamer une cure de désintoxication sexuelle. Mais il semblerait qu'il donne du fil à retordre à l'équipe soignante de l'établissement The Meadows.

Selon le New York Post, Harvey Weinstein ne semble pas apprécier la vie en communauté.

Depuis son arrivée, il refuserait de dormir au sein du centre dont le coût de la nuitée s'élève à 2.800 dollars (soit 2.400 euros environ) pour rentrer à l'hôtel tous les soirs.

La thérapie collective n'est pas pour lui

Il ne ferait également pas plus d'efforts lors des séances de thérapie collective.  Selon le journal new-yorkais, le producteur arriverait en retard et n'hésiterait pas à parler de complot lorsqu'il prend la parole pour expliquer les raisons qui l'ont poussé à faire une cure.

D'ailleurs, il se serait même endormi pendant les témoignages des autres ou décrocherait son téléphone alors que celui-ci est formellement interdit au sein de la structure.

Face au peu de réactions du producteur, l'équipe soigante a décidé de lui faire suivre une thérapie individuelle. Mais il continuerait à expliquer qu'il «n'a jamais violé, ni agressé personne».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles