Londres : fausse alerte, «l'incident» est terminé

La police n'a trouvé aucune trace de coups de feu, de suspects ou de victimes. [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP]

L'incident à la station de métro Oxford Circus à Londres, qualifié pendant un temps de «terroriste», est désormais terminé. 

La police londonienne avait été appelée pour des coups de feu. Des forces armées ont été déployées sur les lieux mais quelques temps plus tard, les autorités indiquaient n'avoir aucune trouvé aucune trace de fusillade, de suspects ou de victimes. 

Les stations d'Oxford Circus et Bond Street, qui avaient été fermées, sont en cours de réouverture. Le secteur, qui avait également été bouclé, est de nouveau accessible à la population. 

Pour l'heure, les forces de l'ordre n'ont pas fourni d'explications quant à l'origine de cette fausse alerte.

Scènes de panique

Des images publiées sur les réseaux sociaux témoignent de la panique qui a gagné les voyageurs lors de l'évacuation du métro. 

Vous aimerez aussi

Selon une enquête du Times, des groupes de jeunes prostituées étaient invitées dans des maisons et des hôtels payés par l'ONG Oxfam à Haïti. [Andy Buchanan / AFP/Archives]
Prostitution Scandale sexuel à Haïti : Oxfam s'expliquera lundi avec le gouvernement
La Première ministre britannique Theresa May, le 17 janvier 2018 à Londres. [Eddie MULHOLLAND / POOL/AFP/Archives]
Diplomatie Brexit : Michel Barnier presse Theresa May de «faire un choix»
Justice Le système britannique de surveillance numérique de masse jugé illégal

Ailleurs sur le web

Derniers articles