Chefs-d'oeuvre en péril, par Pierre Ménès

Avec Bordeaux et Lille, Saint-Etienne est en danger au classement. Avec Bordeaux et Lille, Saint-Etienne est en danger au classement.[Vincent Michel/Icon Sport]

La Ligue 1 est en vacances pour les fêtes. Les matchs aller sont bouclés. Paris fait largement la course en tête. Monaco, Lyon et Marseille vont lutter pour les deux dernières places en Ligue des champions.

Jusque-là, tout est normal, les plus gros budgets sont devant. Mais c’est du côté des outsiders qu’il faut chercher les catastrophes. Avant le coup d’envoi de la saison, on pouvait supposer que Bordeaux, Saint-Etienne et Lille étaient de sérieux candidats aux places européennes. A la fin des matchs aller, le maintien des trois formations est en danger. Et les motifs d’inquiétude nombreux.

Bordeaux n’a gagné qu’un seul de ses douze derniers matchs en championnat depuis sa lourde défaite au Parc des Princes fin septembre (6-2). Malgré le talent de Malcom, les Girondins ne marquent plus et leur défense centrale, à l’image de Jérémy Toulalan, est bien trop lente.

Saint-Etienne, c’est pire. Le club ne semble plus diriger, le couple Romeyer-Caiazzo ne fonctionnant plus et étant à court d’idées. Le cas Julien Sablé est tellement symbolique. Bombardé entraineur il y a six semaines et qui n’a pas gagné un match, il a déjà été remplacé par son tout frais adjoint Jean-Louis Gasset sous une obscure affaire de diplômes. Ça sent totalement l’amateurisme et la direction avance à l’aveugle. Et sur le terrain, les joueurs semblent perdus et résignés.

Lille, c’est encore pire, vu la situation financière du club. Interdit de recrutement, Lille ne pourra rien modifier avec le mercato d’hiver. Ce n’est pas le cas des Girondins et des Verts, qui misent beaucoup sur ce marché. A eux de faire de bonnes affaires et prendre un peu de risques, ce qui n’est pas vraiment leur point fort. Il faut espérer que ces clubs importants se redressent. Mais difficile d’imaginer qu’au moins un sur les trois ne soit pas en grand danger jusqu’au bout. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles